Soutenances à venir

Thèse(s) programmée(s)

  • Date et heure : 03/02/2023 à 14h00
  • Adresse : UPEC LA PYRAMIDE 80 AVENUE Charles de Gaulle 94009 CRETEIL
  • Résumé : Notre étude porte sur la professionnalisation des assistants familiaux, dans le champ de la protection de l'enfance, pour mieux cerner les enjeux actuels liés à cette profession singulière et à ses paradoxes. La recherche ethnographique s'est déroulée sur le territoire du Nord de la France, mais elle englobe tout le territoire français pour la partie netnographie afin de rendre la recherche la plus objectivable possible. La recherche a permis d'étudier la place occupée dans le service de placement familial et ses effets éventuels sur la mise en ?uvre du métier au quotidien, dans l'articulation vie professionnelle/vie personnelle et familiale en particulier. Le point de tension principal semble se situer entre la question de la professionnalisation et celle des liens qui se nouent entre les assistants familiaux, leur famille et l'enfant placé. l'originalité́ de notre recherche a consisté à donner au point de vue et à l'expérience des assistants familiaux une place centrale, au moyen du suivi d'un groupe d'assistants familiaux et de la pratique autoréflexive de la chercheure qui exerce ce métier, et s'appuie sur son journal de bord tenu depuis 2014. Nous nous sommes interrogés sur la problématique suivante, nourrie de notre terrain et de la revue de littérature : En voie de professionnalisation, de quelle(s) manière(s) la situation institutionnelle des assistants familiaux (place dans, et relation avec l'équipe de placement familial) est-elle articulée à la notion d'attachement qui se situe dans la dimension de leur vie familiale ? La chercheure a procédé à l'analyse du système multidimensionnel dans lequel elle évolue afin d'apporter un éclairage in situ de ce métier. Les résultats ont permis de mettre en exergue un véritable manque de reconnaissance des « assfams » au sein même des services de l'Aide Sociale à l'Enfance et dans le regard de la société, ne permettant pas l'évolution de la profession. l'assistant familial est confronté, tout comme l'enfant qu'il accueille, à la Hogra : il se perçoit comme un « bouche-trou » de service et/ou un bouc émissaire d'un système qui s'épuise. l'avenir des assfams semble incertain du fait des risques du métier et de la grande précarité entretenue par un statut hybride et bancal. s'il est démontré dans la thèse que ce métier demeure encore en voie de professionnalisation depuis trente ans, cette recherche s'interroge également sur sa probable voie de disparition en l'état actuel des choses. La chercheure-assfam a également développé, à partir de sa pratique professionnelle, des outils conceptuels en faveur des enfants accueillis dans une approche Sécure ; il s'agit de l'attachement professionnel et de la résilience sociale. Ces outils représentent les incontournables dans l'intérêt supérieur de l'enfant, notamment dans son bien-être et sa construction sociale. Aussi, cette enquête de terrain revendique le droit d'aimer et de s'attacher aux enfants, et réciproquement, sans se les approprier. Enfin, cette étude se veut un support de réflexion pour tous les professionnels de l'accueil familial et un acte d'amour envers les victimes de l'enfance maltraitée.
  • Ecole Doctorale : CS - Cultures et Sociétés
  • Laboratoire d'accueil : EA7313 LIRTES - Laboratoire interdisciplinaire de recherche sur les transformations des pratiques éducatives et des pratiques sociales
  • En vue de l'obtention du diplôme de Doctorat en "Sciences de l?éducation"
  • Directeur de thèse : Eric DEBARBIEUX,
  • Rapporteur(s) :

    Magdalena KOHOUT-DIAZ

    Sigolène COUCHOT-SCHIEX

  • Examinateur(s) :

    Eric DEBARBIEUX

    Emmanuelle MAITRE DE PEMBROKE

  • Date et heure : 15/02/2023 à 14h00
  • Adresse : XXXXXXXXX
  • Résumé : L'éducation constitue le fondement du développement des compétences et de l'insertion professionnelle. Avec l'augmentation de la technologie et la récente pandémie de COVID, l'éducation en ligne, ainsi que d'autres modalités d'enseignement alternatives, ont augmenté dans l'environnement traditionnel. Bien que la demande pour ces modalités alternatives d'éducation ait augmenté, l'impact de ce type d'enseignement sur les diplômés et leurs perspectives d'emploi reste à évaluer. L'objectif de cette thèse est d'analyser l'efficacité et l'équité de l'enseignement en ligne, et de comprendre l'impact qu'il peut avoir sur les performances des étudiants et leur futur emploi. La littérature dans le domaine des modalités alternatives, telles que les modèles en ligne et hybrides, est en augmentation mais reste encore peu abondante. À cet égard, la thèse se concentre principalement sur les États-Unis et la France, en utilisant des dépôts de données nationaux, des enquêtes et des données expérimentales. Le premier chapitre évalue dans quelle mesure l'efficacité et l'égalité dans l'éducation peuvent être améliorées grâce à l'éducation en ligne, en utilisant la pandémie de COVID comme un exemple clair où toutes les institutions éducatives ont succombé au même contexte restrictif. Ce chapitre présente l'impact de la pandémie sur le terrain de toutes les institutions qui utilisent l'enseignement en ligne pour poursuivre leur enseignement. En outre, il fournit une revue de la littérature concernant les facteurs qui influencent l'efficacité et l'égalité des systèmes d'éducation traditionnels et si les modalités d'éducation alternatives, telles que l'éducation en ligne, peuvent fournir une solution à ces limitations dans le contexte traditionnel. Les performances des étudiants étant l'un des principaux déterminants de l'efficacité de l'enseignement, le deuxième chapitre étudie l'impact des modalités d'enseignement alternatives sur les notes des étudiants. Il contribue à la littérature empirique en réalisant une étude de cas du sujet de recherche sur un échantillon d'étudiants de niveau master dans une université française. Les modalités d'enseignement traditionnelles ont été remises en question en raison de la récente pandémie, ce qui renforce la question de savoir si les modalités d'enseignement alternatives peuvent être bénéfiques ou préjudiciables aux résultats d'apprentissage décrits par les performances des étudiants. Des modèles empiriques alternatifs sont utilisés pour isoler l'impact des modalités et de la pandémie de covidie sur les notes des étudiants. Les résultats suggèrent que les modalités ont un impact négatif sur les notes, tandis que la pandémie augmente les notes par rapport aux années précédentes. Le troisième chapitre réalise un test de correspondance dans trois villes françaises pour indiquer s'il existe un comportement différentiel des recruteurs potentiels en fonction du parcours éducatif des étudiants, c'est-à-dire des diplômes en ligne par rapport aux diplômes traditionnels en personne. Les profils des candidats sont des datascientifiques et des techniciens informatiques. Il s'avère que le fait d'avoir un diplôme en ligne peut augmenter la probabilité d'obtenir un emploi. Plus important encore, les entreprises de taille moyenne ont une probabilité plus élevée de donner un rappel positif aux scientifiques de données avec des diplômes en ligne par rapport aux candidats scientifiques de données avec un diplôme traditionnel. Pour des entreprises similaires, la probabilité d'obtenir un emploi est réduite pour les techniciens informatiques.
  • Ecole Doctorale : OMI - Organisations, Marchés, Institutions
  • Laboratoire d'accueil : EA437 ERUDITE - Equipe de Recherche sur l'Utilisation des Données Individuelles en lien avec la Théorie Economique
  • En vue de l'obtention du diplôme de Doctorat en "Sciences économiques"
  • Directeur de thèse : Yannick L'HORTY, PR
  • Rapporteur(s) :

    Carole BRUNET

    Ahmed TRITAH

  • Examinateur(s) :

    David GRAY

    Ferhat MIHOUBI

    Yannick L'HORTY

    Nathalie GREENAN