École Doctorale Organisations, Marchés, Institutions

Le comité de Suivi Individuel

Conformément à l’article 13 de l’arrêté du 25 mai 2016 fixant le cadre national de la formation et les modalités conduisant à la délivrance du diplôme national de doctorat, un comité de suivi individuel suit chaque doctorant pendant sa thèse :

« Un comité de suivi individuel du doctorant veille au bon déroulement du cursus en s’appuyant sur la charte du doctorat et la convention de formation. Il évalue, dans un entretien avec le doctorant, les conditions de sa formation et les avancées de sa recherche. Il formule des recommandations et transmet un rapport de l’entretien au directeur de l’école doctorale, au doctorant et au directeur de thèse. Il veille à prévenir toute forme de conflit, de discrimination ou de harcèlement.

Les membres de ce comité ne participent pas à la direction du travail du doctorant. »

En conséquence, l’entretien entre les membres du comité de suivi individuel et le doctorant ou la doctorante est réalisé en dehors de la présence du directeur ou de la directrice de thèse et du/des co-encadrant-e-s.

La charte du doctorat de Paris-Est Sup précise que « Le comité de suivi ne se substitue pas à la direction du doctorat, mais lui est complémentaire en apportant un point de vue neutre et externe sur le déroulement du projet doctoral pour un usage constructif. Un entretien annuel avec le doctorant ou la doctorante est recommandé en première année de thèse et obligatoire en seconde année de thèse. Chaque prolongation annuelle à partir de la troisième année est soumise à l’avis du comité de suivi de thèse.

Lors de cet entretien, le comité évalue l’avancement des recherches et les conditions de la formation. Il formule des recommandations pour la poursuite du travail et veille à prévenir toute forme de conflit, de discrimination ou de harcèlement. »

Procédure concernant les doctorants de l’école doctorale OMI :

  • Un entretien est organisé entre les membres du comité de suivi individuel et la doctorante ou le doctorant.
  • Quinze jours avant la tenue du comité de thèse, la doctorante ou le doctorant doit remettre aux membres du comité, ainsi qu’à son directeur de thèse, une note d’avancement d’une vingtaine de pages hors bibliographie résumant son projet doctoral et proposant un calendrier. Attention, pour les doctorants souhaitant s’inscrire en 5ème année de thèse ou plus, il est demandé en place de la note d’avancement de 20 pages la remise du manuscrit le plus avancé de la thèse.
  • Les membres du comité de suivi individuel élaborent un avis, le signent et l’adressent (le jour même ou au plus tard une semaine après l’entretien) au doctorant ou à la doctorante;
  • Ce dernier ou cette dernière ajoute, s’il/elle le souhaite, ses propres commentaires et remarques (en dehors de la présence du comité de suivi individuel) et signe le document ;
  • Le doctorant ou la doctorante transmet alors ce document pour information à son directeur/sa directrice de thèse.
  • Ce même document devra être signé par la direction du laboratoire et joint au dossier au moment de la réinscription (via ADUM)